AGRO-ALIMENTAIRE

Publié le par Régis Ayats

INNOVATION et ENTREPRISE

Interview Philippe VIGNON dirigeant SUD ALLIANCE par Régis AYATS
Pour illustrer l’ère de la mondialisation  et  l’importance de plus en plus pressante pour les entreprises  de créer des synergies, un phénomène d’entraînement et une augmentation  de l’efficacité commerciale à moindre coût pour les entreprises partenaires, nous avons demandé à Philippe VIGNON de l’agence SUD ALLIANCE, de nous parler de son expérience dans la création de cette société.

Il semble important aujourd’hui au concepteur, d’avoir une réflexion plus globale et nouvelle en termes de développement pour le commerce et il la propose pour l’agro-alimentaire. Philippe Vignon de rajouter : « Nous rapprochons donc plusieurs profils d’entreprises, plusieurs filières et différentes zones géographiques ».
« Le dynamisme du commerce est un levier fondamental dans une économie de marchés pour le développement économique » dit-il. Il poursuit en précisant que « l’évolution conjoncturelle difficile que nous rencontrons ces dernières années doit nous encourager à trouver d’autres idées pour améliorer nos échanges commerciaux. Nous devons donc réfléchir et trouver des solutions dans un espace mondial et national : c’est l’ambition clairement affichée par notre société ».
L’aide apportée par l’agence peut être durable ou ponctuelle, elle peut aussi permettre à une entreprise d’avoir une solution intermédiaire avant de développer sa propre force de vente. L’agence se veut complémentaire et supplémentaire aux activités des entreprises partenaires.
Il s’agit d’un  nouveau concept d’agence de commerce. Elle est destinée à aider en priorité au développement commercial des TPE et PME de l’agro-alimentaire. Cette agence a été créée à Béziers en octobre 2008, pour apporter des solutions de commerce à plusieurs entreprises, de différentes filières de l’agro-alimentaire. Elle travaille en équipe avec des relais sur deux territoires principaux actuellement : la Russie et la Chine pour développer des solutions à l’export.
« Il est important, dit Philippe VIGNON, je crois, de comprendre qu’une dimension humaine et culturelle est aussi essentielle pour installer des liens de commerce, notamment à l’international. Il s’agit de mieux comprendre et de répondre aux attentes des consommateurs présents sur les territoires que nous prospectons ».
Cette agence  espère  vivement rencontrer plusieurs types de partenaires : financiers, commerciaux, entreprises, responsables de territoires,… 
La moitié sud de la France représente 8 régions, 42 départements et quelques 10.000 entreprises du secteur agro-alimentaire, TPE/PME, producteurs, coopératives,… L’enjeu est de taille pour les entreprises et le savoir faire des agences telle SUD ALLIANCE.

Publié dans AGRICULTURE

Commenter cet article