« RASSEMBLER LES CENTRISTES » PARTI POLITIQUE

L’action que nous menons depuis notre appel au rassemblement des centristes, lancé le 29 juin 2008, nous conduit à franchir une nouvelle étape. Après avoir constitué une cinquantaine d’associations, l’heure est venue d’opérer une mutation décisive.

La voie associative avait pour objet de créer dans les départements et les régions des espaces de dialogue entre tous les centristes de bonne foi en vue de  redonner sa place à notre famille de pensée dans le paysage politique français.

Mais la forme associative a ses limites et nous sommes bien conscients qu’une nouvelle avancée est aujourd’hui nécessaire. Deux schémas s’offrent à nous : le parti unique ou la confédération, formule qui servit de cadre à la constitution de l’UDF. Les discussions que nous avons nouées avec nos partenaires nous orientent, dans un premier temps vers la confédération.

Dès lors, il convient de nous préparer à changer nos statuts pour nous transformer en parti politique. Telle est la proposition que je soumettrai au prochain conseil d’administration qui se réunira le 13 juin prochain.

En conséquence, j’invite chacune de nos associations départementales à mettre en débat cette orientation décisive. Si les avis exprimés à cette occasion valident notre stratégie, il importera de donner un nom à notre mouvement. « Rassembler les centristes », de caractériser notre démarche par son objectif. Nous avons désormais vocation à constituer l’un des piliers de la confédération. Mais nous entendons aussi en être le moteur sous un nouveau nom emblématique.

Jean ARTHUIS